Numéro 7, décembre 2017

RURALYS 1650, rue de la Ferme, Sainte-Anne-de-la-Pocatière (Québec) G0R 1Z0   /   téléphone : 418 856-6251   /   info@ruralys.org   / ruralys.org

Nouvelles des projets et des contrats

 

Patrimoine vivant, ébénistes et artisans du Kamouraska

 

Le 2 décembre dernier, Ruralys a fait le lancement de vidéos  dans lesquels trois artisans de renommée du Kamouraska, messieurs Denis Bossé, Martin Nadeau et Guy Chénard, témoignent de leur savoir-faire artisanal. Sur la base d'entrevues réalisées par monsieur Martin Morais, artiste et travailleur culturel, les vidéos nous introduisent  à  l'art de faire de ces ébénistes et autres artisans qui ont construit et qui entretiennent le patrimoine bâti du Kamouraska. Leur savoir-faire, acquis et développé de générations en générations, constitue en lui même une entité patrimoniale que les vidéos aident à comprendre. En documentant ces techniques et ces pratiques les vidéos offrent aussi à la population et aux artisans de précieux outils qui peuvent les aider à réaliser leur projet de rénovation et d'entretien de bâtiments patrimoniaux. Il s’agit pour Ruralys d’une première démarche d’identification du patrimoine immatériel de la région en lien avec son patrimoine bâti.

 

Une fête intergénérationnelle a suivi en soirée avec une Veillée de danse traditionnelle sur la musique du groupe l’Orchestrad. Cette soirée festive a permis un moment d’échange entre les artisans, la population et les plus jeunes. Cette veillée nous a mis à l'avance dans l’ambiance des Fêtes !

 

Ce projet en collaboration avec le Musée de la Mémoire vivante et soutenu  par l’Entente de développement culturel de la MRC de Kamouraska et du ministère de la Culture et des Communications a pu être réalisé grâce à de nombreuses participations et contributions que Ruralys a soulignées lors de cet événement.

 

 

Archéo en rafale

 

Le travail sur le terrain est maintenant terminé, la phase des analyses et de rédaction des rapports a débuté.

 

 

Évaluation archéologique du site de

l’Aiguille, Île-aux-Lièvres

 

Nous avons réalisé une évaluation et un inventaire des vestiges d’une probable habitation dans le secteur de l’Aiguille sur l’île-aux-Lièvres. La réalisation de plusieurs sondages n’a rien donné. Aucune trace, aucun sol archéologique ni artefact. Seules des fondations en pierre avec du mortier ont été observées. Intrigue totale ! Comme si on avait construit un bâtiment mais sans l’avoir occupé. Rappelons que le plan de cadastre de 1888 confirme que l’Aiguille fait partie d’un lot appartenant au seigneur William Fraser de Rivière-du-Loup. Il semble que ces vestiges soient antérieurs à cette période et pourraient être associés à Jean-Baptiste Picard dit des Trois-Maisons. Le mystère se poursuit sur l’île -aux-Lièvres…

 

Client :

Société Duvet-Nord

 

 

Surveillance archéologique rue Saint-Laurent, Lévis

 

La surveillance archéologique rue Saint-Laurent dans le secteur de la traverse à Lévis vient de se terminer. Rappelons que ces travaux s’inscrivent dans le cadre des travaux d’aménagement et de réfection de la rue Saint Laurent plus précisément entre les côtes Bégin et Fréchette. Des vestiges archéologiques ont été découverts témoignant de l’occupation de ce secteur de Lévis principalement du début du 19e au début du 20e siècles. Parmi les vestiges découverts, un vestige de quai, rien d’étonnant !

 

Client :

Ville de Lévis

 

 

Surveillance archéologique Fort no1, Lévis

 

La surveillance archéologique des travaux d’excavation avec des relevés architecturaux et archéologiques sur le mur d’escarpe du fort no 1 à Lévis sont maintenant terminés. Le lieu historique national des Forts-de-Lévis est reconnu d’importance historique nationale par le gouvernement du Canada en raison de leur importance stratégique et parce qu’ils font partie du système défensif de Québec. La surveillance archéologique a permis de documenter des éléments architecturaux et de construction de ce mur de fortification. Les analyses nous permettront d’en connaître un peu plus sur ces ouvrages défensifs !

 

Client :

Agence Parcs Canada



Surveillance archéologique rue Jacques-Cartier, Québec

 

Des travaux de réfection des conduites municipales ont eu lieu sur la rue Jacques-Cartier, de la rue Cadillac à la 1ère avenue dans le secteur Limoilou à Québec. La rue Jacques-Cartier est présente au cours du 19e siècle. De plus la proximité d’un site présumé de l’hivernage de l’expédition de Jacques-Cartier en 1535, des vestiges d’une occupation agricole au milieu du 18e et au début du 19e siècles, d’une occupation domestique au 19e siècle sans compter de multiple commerces, industries du bois, briqueteries et de chantier naval localisés en bordure de la rivière Saint-Charles pouvaient être découverts. La surveillance archéologique n’a pas révélé de traces archéologiques significatives. Cependant des traces d’un ancien méandre de la rivière vont permettre de reconstituer le paysage ancien de ce secteur de la ville. Les analyses nous permettront d’en connaître davantage sur le contexte environnemental.

 

Client :

Ville de Québec

 

 

Étude documentaire, inventaire et supervision archéologique terrains de la Pointe-aux-Lièvres, Québec

 

Préalablement à une étude documentaire, des interventions archéologiques ont eu lieu dans le secteur des rues de la Pointe-aux-Lièvres, de la Croix-Rouge et sur un terre-plein le long de l’autoroute Laurentienne dans le secteur de Pointe-aux-Lièvres à Québec. Cet inventaire a permis entres autre de mettre au jour des sépultures du cimetière de l’Hôpital de la marine construit en 1834. Les analyses nous permettront de documenter l’histoire de ce secteur de la ville très riche en patrimoine. Un secteur qui n’a pas fini de révéler ses secrets !

 

Client :

Réseau de transport de la Capitale

 

 

Intervention archéologique

au Parc Bois-de-Coulonge à Québec

 

Les travaux de rénovation des écuries et de la maison du gardien au Parc Bois-de-Coulonge se poursuivent. Nous avons effectué la surveillance archéologique pour les raccordements en eau potable. Des travaux pour la pose de conduites électriques sont prévus au printemps 2018. Un dossier à suivre.

 

Client :

Commission de la capitale nationale

 

 

Villa Bagatelle à Québec

 

Dans le cadre de travaux de rénovation de la remise de la Villa Bagatelle, un inventaire et une surveillance archéologique ont été réalisés le long des fondations du bâtiment. Aucun artefact ni vestige n’ont été retrouvés.

 

Client :

Ville de Québec

 

 

Plusieurs avis de potentiel archéologique :

 

  • Avis de potentiel archéologique pour le réseau d’aqueduc et d’égout à Saint-Anne-de-la-Pocatière
  • Avis de potentiel archéologique pour la construction d’un aréna à Mont-Joli
  • Avis de potentiel archéologique pour la construction d’une caserne-incendie à Amqui
  • Avis de potentiel archéologique pour la construction d’une caserne-incendie à Saint-Joseph-de-Kamouraska

 



Étude de potentiel archéologique de l’arrondissement historique de Beauport

 

L’étude de potentiel archéologique du site patrimonial de Beauport est maintenant terminée. Un travail colossal mettant en lien le patrimoine bâti et l’archéologie dans ce secteur hautement patrimonial de Beauport. Rappelons qu’il s’agit d’un outil de gestion intégré pour les ressources patrimoniales de l’arrondissement historique de la Ville de Québec.

 

Client :

Bergeron Gagnon inc.

Un cercueil mis au jour au cimetière

de l'hopital de la Marine

Parc Bois-de-Coulonge

Villa Bagatelle

Bureau de poste, Lévis

Vue du mur de fortification

Profil de sol d'une tranchée

 

Patrimoine bâti

Étude d’impact avant-projet service rapide par bus (SRB) à Québec

 

Nous finalisons l’étude d’impact sur l’environnement pour le volet patrimoine bâti pour l’avant-projet de la mise en place d’un service rapide par bus (SRB) à Québec. Le projet traverse la ville dans plusieurs secteurs patrimoniaux. Nous évaluons les impacts du projet sur le patrimoine bâti.

 

Client :

Groupement SRB Québec-Lévis:

Norda Stelo, SNC-Lavalin, Stantec.

 

 

 

 

 

 

Conception et réalisation d’un guide d’aménagement de Haltes paysages du fjord du Saguenay

 

Le guide d’aménagement et de mise en valeur des Haltes Paysages de la MRC du Fjord du Saguenay est terminé. Ce guide pratique est complété par un coffre à outils permettant aux municipalités du fjord du Saguenay de les aider à réaliser leur projet d’aménagement et de mise en valeur. La signature paysagère du fjord du Saguenay est celle de l’omniprésence de l’eau dans les paysages et de toutes les ambiances que génère cette présence. L’expérience du lieu est particulière aux sites visités et se fait à partir d’une plate-forme d’observation depuis une rive ou d’un belvédère. Comment maximiser cette expérience en accentuant cette signature paysagère commune aux autres haltes et spécifique au lieu, voilà le défi ! L'objectif de cette démarche est de faciliter le passage d'une démarche théorique de mise en valeur vers une démarche pratique qui tient compte des contraintes réelles auxquelles font face les municipalités dans la poursuite de leur projet. Le guide traitera de l’implication des communautés, des composantes et de  l'organisation d’une halte, de la signalitique et de l’affichage, du mobilier, de la végétation, des équipements, des surfaces de sol, de l’éclairage et bien sûr de l’entretien.

 

Client :

MRC du Fjord du Saguenay

 

 

Paysages et aménagement paysager

35 Avenue Eugène-Lamontagne à Limoilou